Retour à Région Île de France

Paris

Mise à jour octobre 2021

paris

Pourquoi l’endocrinologie en Ile de France?  

Rien que pour la ville. Tout est accessible depuis Paris en train ou en avion, la mer, la montagne, la campagne ou les villes internationales. Profitez de la culture avec de très nombreux musées, théâtres, cinémas, expositions…

L’offre de stages est immense : de nombreux stages de diabétologie, endocrinologie, nutrition, thyroïde, gynécologie, explorations fonctionnelles etc sont accessibles.

De quoi se construire un internat adapté à ses envies : des stages généraux comme des stages ultra-spécialisés en CHU. Compte tenu du nombre de possibilités, on ne repasse pas dans les mêmes services.

L’internat d’endocrinologie à Paris : 

Il n’y a pas de logement « internat » comme dans d’autres villes en France. (Mais le SIHP travaille sur la possibilité d’en ouvrir) L’inconvénient principale c’est le coût du loyer à Paris, mais l’avantage c’est de ne pas avoir à déménager tous les 6 mois (il est possible d’effectuer quasiment tous ses stages dans paris intra-muros ou à proximité immédiate car les transports en commun y sont très développés).

Avec la réforme de l’internat des postes sont réservés en CHU pendant la phase socle. L’interne doit effectuer un semestre de diabétologie-endocrinologie et un semestre de nutrition (obésité ou dénutrition).

Les masters 2 sont facilement accessible, l’obtention d’une bourse parfois plus difficile (beaucoup de demandes et concurrences avec les autres spécialités médicales).

Les inter-CHU et stages à l’étranger sont également possibles.

Pour le post internat, il existe de nombreuses possibilités de clinicat ou d’assistanat, plus ou moins proche du centre de Paris.

La formation théorique : 

Les cours ont lieu le 3eme mercredi après-midi du mois, la présence en cours est obligatoire et le service doit libérer l’interne pour qu’il puisse assister aux cours. On demande généralement à l’interne d’effectuer une fois par semestre une présentation d’article ou un cas clinique lors des cours.

Les phases d’approfondissement ont en plus, 1 jeudi après-midi par mois de cours « cas clinique ».

Dans chaque stage, en début de semestre les chef.fes font des cours théoriques pour les internes et les externes. Il y a également des bibliographies 1 fois par semaine et des intervenants extérieurs venant présenter des topos sur un sujet spécialisé.

De nombreux DU reconnus ont lieu à Paris : pathologie hypothalamique et hypophysaire (Bicêtre), tumeurs endocrines (IGR et Paris 5), DU transition (Paris 6/5), Formation éducation thérapeutique.

Les Journées Nationales de DES d’endocrinologie, ont habituellement lieu à Paris.

De plus, de nombreux congrès ou journées thématiques (Bicêtre, Cochin, Pitié…) ont lieu à Paris et sont souvent gratuits pour les internes. Cela peut être comptabilisé dans les ½ journées de formation obligatoire, le plus délicat est souvent de pouvoir s’absenter du service.

Stages souvent demandés en Inter-CHU: 

Stages endocrinologie :

-Cochin (Pr Bertherat) : centre de référence en pathologie surrénalienne, beaucoup d’hypercortisolisme, phéochromocytome, pathologies hypophysaire NEM, thyroïde…

-Kremlin Bicêtre (Pr Chanson) : beaucoup de pathologies hypophysaires, pathologies surrénaliennes, NEM…

Stages endocrino-gynécologie médicale :

-Endocrinologie et médecine de la reproduction Pitié Salpétrière (Pr Touraine)

-Endocrinologie et gynécologie médicale à St Antoine (Pr Christin-Maitre)

Diabétologie :

-Pitié Salpétrière (Pr Hartemann) : centre pied, education thérapeutique, HDJ, diabéto aigu, centre pompe

-Cochin (Pr Larger) : centre pied, éducation thérapeutique, HDJ, diabéto aigu, centre pompe

Les évaluations sont sur le site du SIHP . N’hésitez pas à contacter le référent de la région pour plus d’information

Coordonnées utiles : 

Coordonnateur régional du DES : Pr Jean-François GAUTHIER, hôpital Lariboisière et Pr Jean-Michel OPPERT, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

Référents internes locaux de la spécialité 

Réferent UNITED/SIHP : Elvina VERGER elvina.verger@gmail.com

Syndicat des internes des hôpitaux parisiens