Retour à Région Ouest

Brest

Région Ouest

L’internat d’endocrinologie-diabétologie-nutrition  à Brest 

Pont de l’Iroise

La vie à Brest 

– Un cadre de vie agréable, Brest systématiquement dans le top 10 des villes  françaises où il fait bon vivre 

– Accès au logement facile, en location ou pour acheter (2000-2500 €/m2) – Un mythe météorologique qui limite le surpeuplement ☺ 

– Des paysages à couper le souffle tout le long des côtes finistériennes (permis  de conduire recommandé) 

– L’accès au surf et autres sports nautiques (voile, planche à voile…) à moins de  20 min du CHU de la Cavale Blanche  

– Aéroport à 20 min de Brest desservant les villes de Paris, Marseille, Lyon,  Toulon, Nice, Bordeaux, Ajaccio, etc. 

– Un choix infini de crêperies 

Phare du Petit Minou (Manon Blanc)

Le CHU de Brest  

– Un CHU à taille humaine, avec des avis spécialisés coopérants – Des hôpitaux périphériques ≤ 1h de Brest (dont Quimper avec un très bon  partenariat avec le CHU en endocrinologie et Roscoff avec un SSR de nutrition  spécialisé pour adultes)  

– Système HUGO permettant la réalisation facilitée d’un inter-CHU dans le grand  ouest (Nantes, Angers, Rennes, Brest, Tours)  

– Une Association des Internes dynamique avec des représentants impliqués – Accompagnement systématique jusqu’au post-internat inclus par nos PUPH – Master 2 bien orienté pour chaque souhait de clinicat  

– Proximité et humanité des praticiens hospitaliers dans l’encadrement  

L’endocrinologie-diabétologie – cheffe de service : Professeur  Véronique Kerlan 

Le service (Hôpital de la Cavale Blanche) 

– Centre de compétence dans 7 domaines (FIRENDO) + centre Inca Onco Endo (Renaten, Tuthyref, Comete) 

– 13 lits en hospitalisation continue, principalement découverte / décompensation  de diabète, plaie de pied diabétique compliquée, post exérèse adénome  hypophysaire/surrénale, hyperthyroïdie sévère,… 

– Un Centre de Médecine Ambulatoire avec en moyenne 8 patients / jour (bilan  de diabète, mise sous pompe à insuline, formation insulinothérapie  fonctionnelle, suivi / découverte maladies hypophysaires, surrénaliennes et  gonadiques, bilan d’infertilité, suivi maladies métaboliques rares) 

– Une Unité Mobile d’Endocrinologie et Diabétologie (UMED) : suivi des patients  hospitalisés diabétiques, éducation thérapeutique avec un(e) IDE dédiée  – Prise en charge du diabète gestationnel : consultations femmes enceintes nécessitant une insulinothérapie par les internes, suivi en télémédecine assuré  par les IDE, groupe d’éducation thérapeutique 

– Clinique du pied : consultations 1 matinée / semaine avec 1 podologue, 1  prothésiste et 1 endocrinologue spécialisé 

– Unité Thyroïde (à l’hôpital Morvan) : réalisation d’échographies thyroïdiennes dans le service de médecine nucléaire + diagnostic en 1 jour (avec  cytoponction), RCP pathologies thyroïdiennes mensuelles 

– Expertise dans les nouvelles technologies pour le traitement du diabète  (pompes à insuline ouverte et en boucle semi-fermée) 

– Plages dédiées de consultation par les internes avec séniorisation au décours  – Possibilité d’assister aux consultations des praticiens hospitaliers selon  disponibilité  

– Une RCP / semaine (hypophyse, surrénale, reproduction, pédiatrie, dossiers  divers) avec internes du service fortement conviés 

– Partenariat existant et privilégié avec les endocrinologues libéraux La formation 

– Une séance de bibliographie / semaine avec un article scientifique à présenter,  en présence de la Cheffe de service, du PHU et de la Cheffe de Clinique – Possibilité de se former à l’échographie thyroïdienne et faire le D.U. – 2 semestres de la F.S.T. médecine et biologie de la reproduction réalisables à  Brest  

La nutrition – chef de service : Professeur Jacques Delarue

Le service 

– 15 lits en hospitalisation continue avec prise en charge aiguë de patients  dénutris sévères : 

> prise en charge post-chirurgie digestive complexe (résection intestinale,  syndrome du grêle court, pancréatectomie, gastrectomie, Lewis Santy,…),  

> partenariat avec le service d’oncologie : évaluation et prise en charge  des patients dénutris sévères 

> prise en charge de la nutrition artificielle des patients présentant des  troubles du comportement alimentaire sévères  

ou obèses : 

> évaluation des complications 

> mise en place d’un suivi nutritionnel 

> préparation à la chirurgie bariatrique  

– Un hôpital de jour avec en moyenne 4 patients / jour pour le suivi des patients  présentant une obésité grade 2 ou 3 

– Des consultations séniors 

– Une RCP chirurgie bariatrique dynamique mêlant chirurgiens digestifs,  nutritionnistes, psychologues, psychiatres et diététiciennes 

La formation  

– Une visite sur table / semaine en présence du chef de service avec revue de  l’ensemble des patients du service  

– Réalisation de topo par les séniors du service dont le programme est discuté en  début de chaque semestre 

La maquette 

– Phase socle au CHU de Brest : 1 semestre en endocrinologie et 1 semestre en  1 nutrition 

– Phase d’approfondissement : 2 stages en EDN, 1 stage hors filière, 1 stage libre  o Au moins 1 stage en périphérie et 1 stage dans un autre CHU (HUGO/interCHU) 

– Phase de consolidation (Docteur Junior) au CHU de Brest : 1 semestre en  endocrinologie et 1 semestre en 1 nutrition avec possibilité de stage mixte  CHRU/périphérie ou libéral en cours de création/discussion  

– Sessions de cours au cours de l’année avec les internes et PU-PH du grand ouest + topo à présenter par les internes 

– Oraux à la fin de chaque année avec un jury composé de PU-PH du grand  ouest : cas clinique sur les cours dispensés dans l’année  

– Journées nationales du DES : 2 jours de topos/ateliers à Paris en janvier avec  l’ensemble des internes de France 

– Journées interregionales d’EDN de l’Ouest  Référente des internes d’endocrinologie-diabétologie-nutrition à Brest :