Revenir à Région Grand Est

Nancy

Mise à jour octobre 2019

Nancy - place Stanislas

Pourquoi l’endocrinologie à Nancy ?

  • La région Lorraine : diversité des paysages allant des frontières germano-luxembourgeoises jusqu’aux massifs vosgiens : ski, sports de glisse, nuits endiablées. Nancy est une ville très étudiante, dynamique, avec de nombreux événements culturels (« Le livre sur la place », les 24h de Stan, la Saint-Nicolas…), les loyers sont intéressants, on est proche des Vosges pour faire du ski et de la randonnée, proximité de l’Allemagne, du Luxembourg et de la Belgique. L’avantage est également que la ville de Nancy est assez « centrée » sur la région Lorraine, ce qui rend les périphériques plutôt accessibles en voiture même en habitant à Nancy. Paris est à 2h en train (pour les congrès, DU…).
  • L’ambiance : excellente entre les internes de la spécialité, et des relations très sympathiques avec l’ensemble des équipes médicales et paramédicales. Les chefs sont à l’écoute de nos souhaits pour la formation et n’hésitent pas à nous défendre auprès de l’ARS ou de la direction.
  • Les stages : un grand nombre de terrains de stages en diabéto-endocrino au CHU et dans les périphéries. La présence d’un service de diabétologie, spécialisé notamment en nouvelles technologies, avec une unité d’assistance nutritionnelle dédiée à la prise en charge de cas lourds en transversalité avec l’oncologie, la gastro-entérologie, la psychiatrie entre autres ; et d’un service d’endocrinologie séparé, avec des chambres plombées, ce qui permet une bonne formation en cancer thyroïdien notamment, avec un recrutement très intéressant en terme de cas d’endocrinologie. Parcours dédié au transsexualisme avec suivi pluridisciplinaire. Egalement beaucoup d’HDJ de suivi nutritionnel de chirurgie bariatrique dans le parcours dédié, le CHU de Nancy étant un Centre de Référence pour le traitement de l’obésité.
  • L’offre de soin sur le territoire : la région est l’une de celles où il y a le plus de patient par endocrinologue en France, la profession avance en âge et donc les hôpitaux RECRUTENT +++, surtout en périphérie avec l’encouragement des postes d’assistants partagés avec le CHU. L’installation est également encouragée, et globalement à la liberté inhérente à cette spécialité s’ajoute la liberté de choisir son projet parmi la multitude des besoins.

 

L’internat d’endocrinologie à Nancy :

  • 5 nouveaux internes par an depuis 2017 : il faut s’organiser et s’entendre entre nous pour les choix de stages, jusqu’à présent pas trop de soucis en étant conciliant. L’avantage de la région : beaucoup de terrains de stages d’endocrino-diabétologie proposés, Nancy est assez centrée sur la Lorraine donc les périph sont tous à environ 1h en voiture. Fait rare l’ensemble de la spécialité est couvert à part entière : diabétologie, endocrinologie, obésité médico-chirurgicale, dénutrition, pathologies de la grossesse.
  • Maquette :
    • La première année, 2 stages obligatoires : un au CHU, et un en périphérie (dans n’importe quel ordre).
    • Donc en tout 2 stages en périphérie obligatoires (un en première année, et un en phase appro) : plusieurs choix possibles répartis sur l’ensemble de la région (Metz, Thionville, Bar-le-Duc, et bientôt Epinal). La plupart des périph sont accessibles à 1h de voiture, en tout cas 1h15 au maximum de Nancy, et sinon ont un internat pour se loger.
    • Et dans la maquette obligation de faire un stage « fléché » dans une autre spécialité (néphro, cardio…)
  • Possibilité de faire un master 1 et 2.
  • Le post-internat : au vu du nombre croissant d’internes, les postes de chefs de clinique sont très prisés. Les postes d’assistant partagé entre CHU et hôpitaux périphériques (Saint Dié, Bar-le-Duc, Lunéville…) sont de plus en plus encouragés.
  • Pour les internes de la nouvelles réforme : Le statut de “docteur junior” en phase de consolidation permet la validation d’une des 2 années nécessaires en tant “qu’ancien Assistant des hôpitaux” pour l’accès au secteur 2.

 

La formation théorique :

  • Formation SIDES en ligne.
  • Pour ceux en stage au CHU : cours d’une demi-heure par les chefs pour les internes et les externes, notamment diabéto endoc et dénutrition, et à partir de novembre 2019 sur l’obésité et la baria.
  • Staffs cliniques dans le service pour discuter de cas intéressants, et bibliographie tous les mois (présentation d’un article scientifique par deux internes).
  • Visioconférence 1 fois par mois avec les 5 facultés de l’inter-région Est : Strasbourg, Reims, Besançon, Dijon et Nancy. Sans oublier l’inter-région du DES organisé deux fois par an, chaque ville accueille à tour de rôle.
  • JNDES (Journées Nationales de DES) : 2 jours de formation à Paris en janvier avec tous les internes de France. Facilité de participation par tous les internes : soutien et encouragement des chefs : au vu de la nouvelle loi sur le financement « d’hospitalités » pour les internes par les labos, nous attendons confirmation que ce type de congrès soit bien maintenu.
  • Divers congrès régionaux, ou nationaux sont proposés.
  • NOUVEAU novembre 2019 : la formation pratique à la cytoponction thyroïdienne sur mannequin à la fac est en train de se mettre en place + consultations d’internes séniorisées pour l’échographie et la cytoponction.
  • Côté DU, 2 sont proposés sur place : DU Médecine de l’Obésité et DU Education Thérapeutique (Pr ZIEGLER). Les DU notamment à Paris (thyroïde, échographie, hypophyse…) sont encouragés et en général il n’y a aucun problème pour s’y inscrire, mais il faut parfois être conciliant pour faire tourner le service en s’organisant par roulement.
  • Côté FST, 3 sont accessibles à notre spécialité : PMA, onco et pharmaco. La nouvelle réforme est en cours pour les FST ce qui laisse encore planer beaucoup d’incertitudes, l’oncologie est vraiment très demandée.

 

Les terrains de stage en novembre 2019 :

  1. Stages ayant l’agrément princial pour le DES d’Endocrinologie, Diabétologie et Nutrition :

1) CHU Nancy – Hôpitaux de Brabois :  1 terrain de stage regroupant l’ensemble de la spécialité :

  1. Pr Marc KLEIN : Endocrinologie :
    1. Hospitalisation classique (20 lits), dont 5 chambres plombées
    2. Hôpital de jour : suivi thyroïde parathyroïde, hypophyse, transsexualisme/consultation et cytoponction
  2. Pr Bruno GUERCI : Diabétologie et Nutrition :
    1. Hospitalisation classique : 15 lits
    2. Unité d’Assistance Nutritionnelle : 12 lits (référence dans l’Est pour le syndrome du grêle court – Unité Transversale de Nutrition avec avis inter-services) – Pr Didier QUILLIOT
    3. Hôpital de jour / Consultation
    4. HDJ de chirurgie bariatrique : parcours de préparation et suivi post-chirurgical (Nancy est un des 37 Centres Spécialisés de l’Obésité en France)
    5. 9 internes de spécialité, répartis sur les quatre pôles du service (un des trois secteurs et l’HDJ), changement au bout de 3 mois

Environ 1 astreinte par mois (2 internes font le week-end, visites et entrées). Il n’y a plus de garde aux urgences obligatoires mais des gardes d’étages; notamment pour Brabois (HGE, EDN, Gériatrie, Néphrologie).

Au CHU on peut aller aux RCP: chirurgie bariatrique les lundis à 17h, transgenres un mardi sur deux à 18h, tumeurs pancréatiques le 1er mercredi du mois à 17h, MICI le 2ème mercredi du mois à 17h, tumeurs neuro-endocrines le vendredi à 14h et même hypophyse 1 vendredi tous les 2 mois à 17h avec Metz.

Il faut bien sûr effectuer plusieurs stages au CHU au cours de son internat pour passer dans les 4 pôles (cf. décret : 3  stages en structure universitaire dans la maquette).

+ Terrain de stage en libéral chez les praticiens (endocrinologue et diabétologue) couplé 3 mois avec stage au CHU – très apprécié, on voit les échographies, cytoponctions, suivi diabète…

+ NOUVEAU  😀 A partir de novembre 2019 : ouverture de 2 terrains de stages à l’Hôpital Central – Maternité = chez Dr LANGBOUR : diabète gestationnel, pathologies endocriniennes gravidiques, chirurgie bariatrique et grossesse ;  et chez Pr WERYHA : gynécologie endocrinologique …

2) CHR Metz-Thionville :

Chef de service Dr CREA
2 PH temps plein : Dr METTAVANT, Dr MALVAUX ; 1 PH temps partagé : Dr CHEHNE ; 1 assistante temps plein : Dr BOURSIER Lucie2 assistantes temps partagé : Dr ZAGHZI Sabrina et Dr DUSSELIER Morgane

3 postes d’interne proposés par semestre (DES EDN et autres DES)

Service tout en un où on rencontre la diabétologie avec des déséquilibres de diabète, des patients sous pompe, des patients en semaine d’éducation thérapeutique.
On rencontre également des patients qui consultent pour des plaies de pied diabétique, un des services de pointe pour ça en Lorraine !
Il y a également 1 fois par semaine du diabète gestationnel, les internes sont évidemment les bienvenu(e)s pour faire des consultations.
Au niveau endocrinologie on rencontre toutes les pathologies, de la surrénale à la thyroïde en passant par l’hypophyse, toute les pathologies de spécialités sont abordées !
Avec Dr METTAVANT et Dr BOURSIER le service s’ouvre également à la nutrition, en hospitalisation on rencontre surtout des patients qui viennent pour assistance nutritionnelle, et en consultation on peut suivre Dr METTAVANT pour voir des patients en parcours de chirurgie bariatrique.

Très bon terrain de stage, qui permet de voir les pathologies de la spécialité dans son ensemble.
Equipe jeune et dynamique, qui encadre très bien les internes et est toujours disponible en cas de soucis ou question !
Cheffe de service très disponible, qui motive bien ses troupes !
Avantage de ce stage : apprécié par les dermatologues qui sont d’une grande aide pour nous aider à prendre en charge les plaies !
Le stage est également ouvert pour les internes en FST nutrition.

 

3) Hôpitaux Privés de Metz :

3 hôpitaux privés à but non lucratif à Metz : Belle Isle, Sainte Blandine, Robert Schuman.
Actuellement 4 praticiens (Dr DUSSELIER, Dr LERMAN, Dr GROZA, Dr SCHOUMACKER-LEY).
A savoir que le service va déménager l’an prochain et a priori il n’y aura plus d’HDJ. Seulement de l’hospit conventionnelle et des consultations.

 

– En hospitalisation actuellement : 24 patients.

  • Beaucoup de déséquilibre de diabète de type 2 +++, mais aussi de type 1 et des diabètes secondaires ; découverte de diabète également, diabète gestationnel déséquilibré, beaucoup de plaies ++.
  • Quelques cas d’endocrinologie aussi : bilan surrénalien notamment ++, hypocalcémie, hypercalcémie, bilan d’adénome hypophysaire…
  • Très rarement, patients dénutris.
  • Semaines pompe : 5-6 patients hospitalisés pour mise sous pompe à insuline. Vus par les internes à l’entrée puis patients en ateliers toute la semaine du lundi au vendredi ; ateliers éduc IDE, ateliers diet, ateliers animés par un des médecins. Possibilité d’y participer
  • Semaines insulinothérapie fonctionnelle : 5-6 patients hospitalisés pour éducation à l’IF. Entièrement gérés par le médecin. Ateliers diet, ateliers IDE éduc, ateliers animés par le médecin ; épreuve de jeûne, marche une matinée pour adaptation à l’activité physique… Possibilité d’y participer également
– Possibilité de participer à des consultations avec un médecin / IDE, à des ateliers diet / éduc, utilisation des pompes à insuline, utilisation du Free Style Libre, consultations pansements…
Quand le Dr GROZA est d’astreinte en secteur elle a des créneaux de cytoponction qu’on peut aller voir.
– Pour l’hospit :
  • patient arrivant en général à 13h30 pour les hospit programmées (parfois le matin). Vus par IDE, diet et interne. En général entre 3 et 5 entrées par jour. 
  • Visite séniorisée lundi, mercredi et vendredi. Depuis ce semestre, samedis matins à faire également.
  • Pour les plaies : travail notamment avec Dr BEVILACQUA pour avis infectio, sinon avec chir vasc ou chir ortho.
  • Pas d’interne en cardio ce semestre, patients entrant pour une polysomnographie à voir (deux par jour, arrivée vers 17h).

– Pour les gardes : nombre par mois dépendant du nombre d’internes, ce semestre 4 par mois en moyenne. Gardes sur Belle Isle uniquement.

Du lundi au vendredi 18h30-8h30 – Samedi et dimanche 8h30-8h30
Services de diabétologie, cardiologie (qui va bientôt fermer), rhumatologie, chir ortho, SSR, MPR, oncologie-hématologie, médecine interne.
Beaucoup d’appels en médecine interne et en onco surtout ++++++
Rares transferts en réa
Mais gardes plutôt tranquilles par rapport à d’autres hôpitaux.

 

4) CH de Bar-Le-Duc :

Actuellement plusieurs médecins : chef de service Dr JAN, Dr ZHANG, Dr ANGOTTI, Dr BACCARO, Dr MICHEL et (bientôt Dr) A. SCHWANKE.

Orientation diabétologie et obésité : 2 internes de spécialité + 1 de médecine générale  (NOUVEAU augmentation d’un poste de spécialité cette année)

On se répartit dans le service entre :

  • Secteur d’Hospitalisation complète  (24 lits) : déséquilibres et découverte de diabète +++, plaies de pied, un peu d’endocrinologie. Visites séniorisées et parfois sur table. En général 6 à 7 entrées par jour.
  • HDJ  : suivi complet diabète, voire diabète gestationnel, obésité, chirurgie bariatrique

S’il reste du temps, on est les bienvenus pour suivre les chefs en consultation, table ronde chirurgie, et avis inter-services (diabète +++, rarement dénutrition, pédiatrie le cas échant).

Staff inter-service le mercredi soir pour discuter des dossiers en pluri-disciplinarité, notamment les infectio et rhumato (pied diabétique) et les découvertes de cancers.

Equipe d’éducation thérapeutique au top et collaboration étroite avec diététiciennes, consultation dédiée au pied diabétique, et Dr JAN réalise également un suivi des enfants diabétiques hospitalisés en pédiatrie, on est les bienvenus.

A savoir que le stage est ouvert à la FST Nutrition.

Pour les gardes : selon le nombre d’internes dans l’hôpital, ce sont uniquement des gardes d’étage. Comprend les services de diabétologie, pneumologie, médecine interne, gériatrie et parfois on va à l’USLD, plus d’appel en pédiatrie depuis 2018. Rarement transferts en soins continus, gardes relativement tranquilles. Les nuits de 18h30 à 8h30, + samedi l’après-midi, et le dimanche 24h.

A l’internat : super ambiance, dispose d’un barbecue (!), un petit hôpital où tout le monde finit par se connaître. L’équipe du service est sympathique et les chefs bienveillants envers les internes et pédagogiques, un bon stage pour débuter l’internat sur des bases solides en diabéto, dans un hôpital périph où on acquiert rapidement en autonomie.

Hors spécialité souvent choisis par les internes d’endocrinologie (dans le cadre du « stage fléché » en phase d’approfondissement) :

  1. Médecine nucléaire : 1 poste fléché pour l’interne d’endocrinologie : orienté échographie + scintigraphie thyroïdienne, IRAthérapie
  2. Néphrologie : au CHU (dialyse/hospit) et dans les hôpitaux périphériques.
  3. Endocrinologie pédiatrique : consultation et avis interservices (orientation endocrinologie et diabétologie)
  4. Mais beaucoup d’autres stages hors filières sont envisageables (cf. décret) : HGE (plutôt à Mercy), cardiologie, gynécologie, et pourquoi pas neurologie, médecine interne…

Etant donné que les internes de la spécialité d’accueil sont prioritaires sur toi, il peut être judicieux d’effectuer ton stage fléché en périphérie car les places au CHU sont chères et à géométrie variable. Bon à savoir : cela valide le stage périph obligatoire en phase appro.

Et bien sûr : des inter-CHU réalisés par les internes qui le souhaitent, ils sont encouragés par les chefs.

 

En résumé : quel que soit ton dada, si tu cherches la qualité de vie et la formation dans tous les domaines de notre belle spécialité, Nancy est faite pour toi 🙂 On t’attend !

 

CONTACTS

Carte Lorraine Departement | Carte France Département Région

Coordonnateur régional du DES : Pr Marc KLEIN
CHU Nancy – Hôpital de Brabois

Rue du Morvan 54511 VANDOEUVRE LES NANCY CEDEX

Service d’Endocrinologie, 11ème étage

Tél : 03.83.15.34.39. Mail : 

 

Coordonnateur inter-régional du DES : Pr Brigitte DELEMER

Centre Hospitalier Universitaire de Reims

1Rue du Général Koenig, 51 100 REIMS

Tél : 03.26.78.71.59 Mail : 

 

– Référents internes locaux de la spécialité 2018-2020
😎 Marie-Ange RIBEIL  et 😎 Hélène REFAHI 

 

Association des Médecins Internes de Nancy (AMIN) : pleins d’informations utiles montrant le dynamisme de l’internat à Nancy (organisation des soirées tant festives (tonus, soirées œnologie, karting…) que plus théoriques (logement à l’internat, accueil des internes, informations sur l’installation…)). Par contre le guide pour l’endocrinologie n’est pas à jour (hihi) nous contacter directement !

Page dédiée aux stages sur le site de l’ ARS Grand Est : vous y trouverez à droite les listes des postes ouverts au choix, des stages qui ont les agréments proposés dans notre région :  http://www.grand-est.paps.sante.fr/Etudes-medecin.40939.0.html

Cadre légal :

Arrêté du 12 Avril 2017

Arrêté du 21 Avril 2017

Arrêté du 19 mars 2019

Share Button