↑ Revenir à Région Sud

Montpellier

Montpellier - Pedro Szekely

Pourquoi l’endocrinologie à Montpellier ?

  • La région : des plages de sables élancées aux contreforts de l’arrière-pays, une diversité remarquable : du ski, des spots de glisse, des nuits endiablées, des contrées inhabitées… tout ce que vous voudrez, vous l’aurez. Bref que du bon côté géographie (pas la peine de vous parler climat).
  • Une histoire : créée au XIIe siècle, la Faculté de Médecine de Montpellier est la plus ancienne faculté de médecine en exercice au monde. Elle a accueilli des érudits et des scientifiques de toutes époques et origines comme Rabelais, Lapeyronie, Chaptal, Arnaud de Villeneuve, Gui de Chauliac.
  • L’ambiance : excellente entre les internes de la spécialité, et des relations très sympathiques avec l’ensemble des équipes médicales et paramédicales
  • Les stages : un grand nombre de terrains de stages en diabéto-endocrino au CHU et dans les périphs. Une bonne organisation des choix de stages par les syndicats des internes pour satisfaire au maximum les demandes de hors-filière notamment.
  • Un dynamisme très important autour des nouvelles thérapeutiques en diabétologie (greffe, pancréas
    artificiel …).

L’internat d’endocrinologie à Montpellier :

  • 5 nouveaux internes par an depuis 2012 : il faut s’organiser et s’entendre entre nous pour le choix des stages, jusqu’à présent pas trop de soucis en étant conciliant. L’avantage de la région : beaucoup de terrains stages d’endocrino-diabétologie proposés.
  • 3 stages quasi inéluctables pour la formation : CHU Lapeyronie à Montpellier service du Pr RENARD, du Pr AVIGNON et au CHU Carrémeau de Nîmes service du Dr RODIER.
  • 1 stage en périphérie obligatoire mais plusieurs possibilités : soit loin de Montpellier pour découvrir la région et connaitre la bonne ambiance des internats : Perpignan, Narbonne, Béziers … soit préférer ne pas déménager et choisir des stages au Grau du Roi, quelques stages en clinique à Montpellier.
  • Possibilité de faire un master 1 et 2 sans difficulté.
  • Le post-internat : au vue d’un nombre croissant d’internes, les postes de chefs de cliniques sont très prisés. Des efforts sont faits pour proposer des postes d’assistants un peu partout dans la région.

La formation théorique :

  • Un après-midi par mois à Montpellier, cours en vidéoconférence avec Nice et Marseille : cours théorique, cas clinique, discussion.
  • JNDES (Journées nationales de DES) : 2 jours de formation à Paris en janvier avec tous les internes de France. Facilité de participation par tous les internes : soutien et encouragement des chefs.
  • Divers congrès régionaux, ou nationaux sont proposés.
  • Au quotidien la formation théorique est un peu service dépendant, mais très bonne dans l’ensemble, les seniors sont toujours disponibles.

 

  • Coordonnateur régional du DES : Pr Jean-Louis SADOUL,
    Hôpital L’archet, 151 route Saint Antoine de Ginestiere, 06200 NICE
    Tél : 04.92.03.54.11 Mail : sadoul.jl@chu-nice.fr
  • Coordonnateur local du DES : Pr Eric RENARD,
    Hôpital Lapeyronie : 371 avenue du Doyen G. Giraud, 34295 MONTPELLIER CEDEX 5  

Tél : 04.67.33.83.82 Mail : e-renard@chu-montpellier.fr

  • Coordonnateur local du DESC Nutrition : Pr Antoine AVIGNON
    Hôpital Lapeyronie : 371 avenue du Doyen G. Giraud, 34295 MONTPELLIER CEDEX 5

Tél : 04.67.33.84.01 Mail : a-avignon@chu-montpellier.fr

  • Référents internes locaux de la spécialité 2015-2016
    Orianne VILLARD
    Laetitia ZERKOWSKI (coordonnées, nous contacter)

 

Les terrains de stages en novembre 2015 :

 

  1. Stages ayant l’agrément pour le DES d’endocrinologie :
    1. CHU Montpellier Lapeyronie :
      1. Pr RENARD : très orienté endocrinologie (hospitalisation semaine) et diabétologie (hospitalisation complète) 2 internes de spécialités par semestre
      2. Pr AVIGNON : orientation nutrition et diabétologie 2 internes de spécialité par semestre + 1 interne de DESC Nutrition.
      3. Pr MERCIER : département physiologie clinique, explorations métaboliques 1 interne de spécialité par semestre.
      4. Dr PARIS : service de consultation pédiatrique d’endocrinologie associé au laboratoire d’hormonologie 1 interne de spécialité par semestre.
    2. CHU Nîmes Carrémeau :
      1. Dr RODIER : très diversifié en endocrinologie, nutrition et diabète 3 internes de spécialité par semestre.
    3. CH Grau du Roi :
      1. Dr RODIER : orientation SSR pied diabétique, diabétologie et nutrition 1 interne de spécialité par semestre.
    4. CH Perpignan :
      1. Dr BENICHOU : endocrino-diabétologie 1 interne de spécialité par semestre.
    5. CH Carcassonne :
      1. Dr BERTIN : endocrino-diabétologie 1 interne de spécialité par semestre.
    6. CH Narbonne:
      1. Dr THUAN : service de médecine interne avec une importante activité endocrinodiabéto 1 poste d’interne de spécialité par semestre.
    7. CH Alès :
      1. Dr BASTIDE : endocrino-diabétologie 1 interne spécialité par semestre
  2. Hors filières souvent choisis par les internes d’endocrinologie :
    1. Médecine interne : nombreux services proposés à Montpellier orientation HTA-néphro, orientation vasculaire, ou d’autres services à Nîmes, Béziers entre autres.
    2. Médecine nucléaire
    3. Néphrologie : souvent préférée dans les hôpitaux périphériques.
    4. Mais TOUS les stages hors filières sont envisageables, on peut citer ceux déjà réalisés : cardiologie, psychiatrie, pédiatrie, gynécologie, neurologie, maladies infectieuses, réanimation …

 

Syndicat des internes du Languedoc Roussillon : pleins d’informations utiles et confirmer le dynamisme de l’internat à Montpellier.

Share Button